vendredi 10 janvier 2014

Fruitvale Station



Film inspiré d'une histoire vraie.
Produit par Forest Whitaker et Nya Long.
Primé à Sundance Festival 2013 et à Cannes en 2013.

Le topo:
Tout commence à Fruitvale, quartier de la ville d’Oakland en Californie. Oscar Grant 22 ans est en compagnie de sa petite amie, Sophina et de leur petite fille, Tatiana.
Nous sommes le 31 décembre et Oscar envoie un sms de joyeux anniversaire à sa mère. La journée promet d’être longue et laborieuse, entre le réveillon, l’anniversaire de sa maman et les galères pour retrouver du travail, Oscar se prépare.
Nous sommes plongés dans l’ambiance, tranquille, ensoleillée et cadencée de la vie d’Oscar.Très vite, on s’attache à lui, nous sommes dans sa vie, dans son couple, nous aimons sa fille autant que lui et nous nous souvenons des moments passés douloureux avec lui. Nous écoutons la même musique et nous roulons dans sa décapotable, cheveux au vent, en attendant de voir ce que la vie nous réserve.
Et la vie ne nous apporte que des emmerdes. Des problèmes de couple, d’argent, de travail, de décisions à prendre et de résolutions à tenir. Tout est là, pour nous rappeler que la fin de cette histoire n’est pas gagnée d’avance. Mais nous ne voulons pas y croire, nous poussons Oscar, pour que cette veille de nouvelle année, soit signe d’un nouveau départ. Jusqu’à cette virée en métro. Jusqu’à cette fameuse altercation. Bagarre, cris, intimidations, menottes, plaqués à terre, un tir et c’est toute cette vie que l’on vivait à cent à l’heure qui se trouve ralentie.
On vit toujours la même vie que lui, on perd du sang, on ne comprend pas, on ne cesse de s’accrocher à tout ce qu’on peut comme lui. L’image de notre fille, à qui on a promis une journée mémorable pour le 1er Janvier, ne cesse de nous hanter. Nous sommes hébétés parce ce qui vient de se passer sous nos yeux, l’émotion nous gagne et nous sommes pris de frissons.
On finit par comprendre, c’est la fin de l’histoire. Elle s’achève brutalement et non, nous n’aurons pas l’occasion de tenir la promesse que nous avons faite à notre fille, à notre femme, à notre mère.
Et nous finissons par abandonner Oscar, car nous ne voulons pas de cette fin, nous ne voulons pas terminer ainsi. Et on le laisse là, à Fruitvale Station, Oakland, CA, USA, livré à lui même, face à cette vie qui a refusé de lui laisser une seconde chance.

Mention spéciale à Michael B.Jordan qui joue le rôle de Oscar Grant.

2 commentaires:

  1. Je suis tout à fait d'accord avec toi en ce qui concerne l'interprétation !
    Yuko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Yuko
      Avec ce film, 2014 commence fort.

      Supprimer